Faiblesse du cuir.

Faiblesse du cuir

Cela vous est peut être déjà arrivé, votre jolie paire de souliers en cuir, se retrouve troué au niveau de la « carre ». Ce désagrément arrive de plus en plus fréquemment, surtout depuis que le montage soudé (collé) a remplacé le montage cousu, et que les chaussures ne sont plus fabriquées par des « professionnels ».

Faiblesse du cuir au niveau de la carre.
Faiblesse du cuir au niveau de la carre.

Ici on peut voir (une fois la semelle décollée) que le trou, doit son explication à plusieurs phénomènes :

  1. Le cuir utilisé pour la talonnette a été débité dans une partie dite « flancheuse« . Ces parties qui se trouvent notamment vers les pattes ne devraient pas être utilisées, mais il arrive de plus en plus souvent que ce soit le cas et cela pour une « optimisation de la matière au détriment de la qualité« .
  2. Le « montage » qui est la partie du cuir qui est en contact avec la semelle, a été trop poncé avec un grain de ponçage trop gros. Ajouté à la faiblesse du cuir, il y a eu une déchirure de celui-ci.
  3. Les blocs talons qui sont normalement cloué à la première de montage ne l’étaient pas. Des forces supplémentaires ont donc du être absorbées par le montage.

Généralement c’est le problème numéro 2 qui est en cause dans la plus-part des cas. Il se trouve que cette paire a joué de malchance en cumulant plusieurs « mauvais points ».

Heureusement ce genre de « dégât » est réparable et la réparation est bien souvent invisible. Alors foncez chez votre cordonnier qui se fera une joie de mettre une « pièce de carre », vous permettant ainsi de continuer à porter vos souliers.

Néanmoins, n’hésitez pas à retourner au préalable dans le magasin où vous avez acheté vos souliers, car bien souvent ils prennent en charge la réparation : étant donné que c’est un problème survenu lors du montage du soulier (votre utilisation de la chaussure n’étant pas la cause du problème).

Soulier après réparation : pièce de carre.
Soulier après réparation : pièce de carre.

Hop! une pièce de carre et un clouage talons plus tard, voilà notre paire prête à reprendre du service <(*o*)> .

Laisser un commentaire