Réparations effectués.

Réparation d’une paire de baskets.

Je l’entend assez souvent : « les baskets ça ne se répare pas de toute manière… »
Alors en effet, bien souvent on ne répare pas ses baskets. Les raisons sont multiples : la mode, l’hygiène, trop usées pour être réparées, pas savoir que l’on peut les réparer…etc.

Bref il y a tout un tas de raisons pour jeter une paire de baskets, mais aussi tout un tas de bonnes raisons de les garder et de les faire réparer : elles ont coûté trop cher pour ne durer que deux mois, on les aimes bien, une paire collector (oui les baskets aussi peuvent êtres collectors), on les portait lors de notre première rencontre *-* !

Par contre ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis, toutes les baskets ne se réparent pas. Et d’ailleurs toutes les chaussures ne se réparent pas non plus. Enfin, disons plutôt que certaines réparations ne sont pas envisageables pour cause de matériaux, de construction du soulier, pour des questions de solidité.

Mais quoi qu’il en soit, aujourd’hui on répare une paire de baskets dite « de ville ». En effet leur fonction est plus d’arpenter le bitume citadin, plutôt que de fouler gaiement lors d’un cross les terrains gadoueux du parc voisin.

Pour cette paire de baskets Richmond nous allons donc : remplacer la gomme du bout qui part en lambeaux, recoller la semelle et la consolider ainsi que le talon.

La réparation des baskets !

 

L'étendue des dégâts, il faut réparer!
L’étendue des dégâts, il faut réparer.

Si on peut changer la gomme avant sur cette paire de baskets c’est tout simplement grâce à sa fabrication. C’est une pièce de gomme indépendante de la semelle qui a été cousue sur le soulier. Nous pouvons donc découdre la pièce et la remplacer par une nouvelle.

 

Remplacement de la pièce de gomme avant.
Remplacement de la pièce de gomme avant.

Lorsque l’on recolle une semelle, on ne recolle pas « juste le petit endroit qui s’est décollé ». Souvent on recolle tout l’avant (soit la demie semelle), voir même, comme c’est le cas ici, la semelle en entier. Cela permet au client de ne pas revenir toutes les semaines pour « un petit peu de colle », et au cordonnier de ne pas travailler dix fois sur la même paire de soulier pour de la colle.
Et comme on peut rarement se rappeler quel endroit à déjà été collé ou pas, cela coupe court à tout débat.

 

Encollage des semelles.
Encollage des semelles.

Une fois la gomme du bout changé, et les semelles recollées, on renforce la semelle et le talon. On fera attention de mettre deux matériaux différents, car le talons est soumis à de plus fortes contraintes.

 

Réparations effectués.
Réparations effectuées.

Et hop, prêtes à être chaussées!

 

One thought on “Réparation d’une paire de baskets.

Laisser un commentaire